Le REPLAY UNIT Gottlieb, astuces et réglages

Répondre
-m------p-
Dept: 000
Collec Perso: 2 flips
Rech/Achete: 4 flips

Le REPLAY UNIT Gottlieb, astuces et réglages

Message par -m------p- » ven. 17 02, 2006 18:43

Le Replay Unit est l'unité de crédit immuablement disposée en bas à droite de la glace frontale, enfin...en bas à gauche si on regarde par derrière. Cette unité possède deux liens :

-L'incrémentation qui se fait lorsqu'on claque ou lorsqu'on met des parties par le biais du monnayeur, via le relais « W » ou « 2nd chute relay »
-La décrémentation lorsqu'on lance une partie et/ou lorsqu'on met plusieurs tableaux, toujours par le biais du même relais.

Sur la photo ci-dessous on aperçoit bien la grosse bobine verticale pour l'incrémentation et celle horizontale, plus petite pour la décrémentation. Juste derrière, le rouleau d'affichage des crédits gradué de 0 à 15 protégé par un capotage en métal pour éviter la poussière et peut-être les intrusions sauvages par derrière...(non non, il y a méprise, je parlais de resquille, pas de sexe...j'en connais un du côté de Nîmes... m'enfin, est-ce bien raisonnable).

Image

La fixation supérieure

Image

Les fixations inférieures

Image

Avec le détail

Image

Le replay unit déposé de son support

Image

Détail de la mécanique. Le contact de gauche, appelé « inside », permet, lorsqu'il est fermé, de « reseter » la bobine de décrémentation, pas à pas. Ce contact est solidaire de celui du milieu, ouvert ou fermé. Celui du milieu est ouvert à « 0 » crédit et fermé de 1 à 15. Pour mettre le jeu en crédit permanent il suffit de le fermer artificiellement pour ne plus avoir à toucher au monnayeur. Ainsi, le jeu démarrera à « 0 » crédit. Le contact de droite permet l'incrémentation tant qu'il est fermé. Sur mon jeu, il est réglé pour ne s'ouvrir qu'à 15 crédits. Une fois ce contact ouvert, le jeu ne peut plus enregistrer de parties claquées, même s'il claque encore, car le replay unit est dans mon cas programmé pour s'arrêter à 15. Sur la photo ci-dessous, le compteur de crédits est donc à « 0 »

Image

Sur la photo qui suit, il y a au moins un crédit car tous les contacts sont fermés.

Image

Sur la photo suivante, le contact de position « 15 crédits » est ouvert. On voit bien l'axe avec la tête de vis qui ouvre ce contact. A noter que les exploitants avaient la possibilité de « graduer » de 5 en 5 soit : 5, 10 ou 15 crédits. Mais généralement, c'est la position « 15 crédits » qui était de mise. Sinon, il suffisait de dévisser cet axe et de le positionner en conséquence en périphérie sur la roue crantée.

Image

Le contact suivant permet non seulement de claquer par le biais du « knocker » situé à droite de la porte du flip, côté joueur, (toujours par le biais du relais « W », mais aussi d'auto entraîner l'incrémentation du Replay Unit, sous réserve de ne pas avoir atteint la programmation 5, 10 ou 15.

Image

En gros plan, une tête de vis, tenant une biellette, elle-même en rappel par un ressort. C'est le pas à pas de la roue crantée. Avec le temps et faute d'utilisation, cette biellette se grippe car la graisse d'origine fige sur son axe.

Image

Inutile de démonter cette vis. Il suffit de mettre dessus et derrière un dégrippant type « 3 en 1 » et de manipuler cette biellette d'avant en arrière, avec un outil, si vous n'avez pas démonté le Replay Unit de son support, jusqu'à ce qu'elle se libère et retrouve toute son autonomie, (on doit entendre le « clac » lorsqu'on la lâche sur la roue crantée. Si cette biellette ne remplit plus son office, et le principe est exactement le même sur le bonus unit et le coin unit, plus de pas à pas en décrémentation mais retour à « 0 » grâce au ressort en spirale au centre de la roue crantée. Si au démarrage du jeu, celui-ci affiche par exemple 10 crédits et qu'il revient à « 0 » d'un coup en lançant la partie, ne cherchez pas plus. Plus insidieux, sur le Jungle Queen, car ici, c'en est un, ou flippers de cette génération condamnée, il ne comptera qu'une loterie en position multi joueurs alors que deux ou plus auraient pu claquer. Pourquoi ? car contrairement au Fast Draw par exemple, qui comporte aussi un coin unit mais programmé différemment pour claquer les loteries en rafale s'il y a lieu, le Jungle Queen effectue une décrémentation et un balayage tableau par tableau avant de trouver le « Game Over » par le biais du relais BX (« Last Ball Relay ») et le « O » (« Ball Return Relay »).

Voila, vous savez maintenant l'essentiel sur cette unité.

Bon flip.

L'auteur de cet article ne souhaite plus que son pseudo y apparaisse. Il n'en conserve pas moins toute la propriété intellectuelle. Merci à lui.

Répondre