Le PLAYER UNIT Gottlieb, astuces et réglages

Répondre
-m------p-
Dept: 000
Collec Perso: 2 flips
Rech/Achete: 4 flips

Le PLAYER UNIT Gottlieb, astuces et réglages

Message par -m------p- » lun. 13 02, 2006 17:42

Le Player Unit est l'ordinateur bis de votre flipper. Situé en plein milieu du fronton, on ne peut guère le rater.
Il est constitué d'une partie mécanique pure à roue crantée, biellettes, ressorts et bobine, d'autre part d'une came tournante en forme de losange, munie de patins montés sur ressorts qui viennent frotter sur des rivets.

Ci-dessous, un player unit brut, rivets relativement propres mais traces circulaires de l'ancienne graisse séchée :

Image

Le fonctionnement mécanique doit être sans défaut c'est-à-dire sans lenteur ni point de blocage. En actionnant manuellement la bobine, il faut vérifier qu'on peut faire un tour complet sans hésitation ou suspicion de grippage.


Ci-dessous, une vue latérale sur la bobine du player unit

Image

Parfois, la partie tournante est vissée sur son axe top près de la partie fixe. Il suffit de dévisser un peu cette pièce avec une clé « alen » et la reculer à peine, la resserrer, pour constater que le problème est résolu. Au besoin, on peut sans problème retendre un petit peu le ressort vertical situé à gauche.

Une fois le problème d'entraînement mécanique résolu, on peut s'attaquer aux fonctionnalités du Player Unit.

Son utilité est stratégique, car sans un Player Unit bien réglé :

-pas de reset correct (via dans l'ordre : le relais AX reset ou reset pour les plus anciens, les relais Z1 et Z2 et les contacts de position « 0 » de chaque compteur de chaque tableau).
-pas de comptage des points ou de certains points
-pas d'éclairage du fronton (hors scènes et parties transparentes)
-pas de gestion des billes et des tableaux (Via le Coin Unit et le relais « add player »)

Rien que ça donc... d'où l'utilité d'une bonne révision.

Oter la vis de maintien située en haut à droite du Player Unit permet de libérer celui-ci et de le basculer en arrière. On peut même l'enlever de son support en enlevant les deux goupilles qui le verrouillent sur son axe.

Détail de la vis de déverrouillage du player unit :

Image


Utiliser un tournevis approprié, afin de ne pas abîmer les têtes de vis et resserrer chaque vis de chaque empilage de contacts.

Image

Sur un jeu « 4 joueurs », on trouve au dos du Player Unit 4 empilages distincts, donc chaque tableau a le sien.
Chaque contact a son importance, entre autres :
-éclairage du tableau concerné
-déclenchement de chacun des quatre compteurs du tableau concerné
-comptage des points.
On trouve également les contacts P5A et P5B. Ce dernier, fermé, a aussi son importance dans le cycle de reset.

Le but du jeu est de vérifier que chaque empilage est bien indépendant par rapport aux autres. En actionnant la bobine à droite de l'unité, et par le biais de la roue crantée, on navigue d'un empilage à l'autre. Il est facile de vérifier que les contacts d'un empilage sont tous fermés pendant que les contacts des trois autres empilages sont tous ouverts, ceci alternativement. Personnellement, je nettoie tous les contacts, c'est une habitude que j'ai prise à force d'avoir des surprises coûteuses en temps faute de l'avoir fait préalablement.

Le bon fonctionnement de cette unité passe par un nettoyage en règle des rivets et des patins. C'est indispensable pour toutes les fonctions du fronton :
-affichage des joueurs et des billes
-gestion pas à pas des billes et tableaux
-double bonus en troisième bille non enregistré car pas déclenché (panne classique)
-game over... (la plupart du temps, les jeux qui tournent en 5 billes n'ont pas été paramétrés pour. Le rivet sur le Player Unit gérant cette fonction est creusé et sale et le système ne trouvant pas le « courant », va le chercher plus loin en position game over en 5 billes, voire nulle part si ce dernier est également sale...


Pour ce faire, il faut démonter la partie tournante. Avant d'ôter les 3 vis en triangle, faire un repère sur la partie tournante et sur la partie fixe (je fais ça avec un coup de tournevis qui marque l'endroit sur les deux parties, afin d'être sûr de mon calage lors du remontage).

Sur la photo ci-dessous, on voit bien les traces de repérage qui contrairement à un trait de crayon ou de stylo ne partiront pas au nettoyage :

Image

Lors de mon premier démontage, j'ignorais les vertus du calage de cette unité et le doute a surgi lorsque je l'ai remis en place. Il était décalé de plusieurs rivets et démarrait en 2ème bille du troisième tableau. Je suis parvenu à mes fins en tâtonnant un peu (beaucoup...par inexpérience), mieux vaut éviter cela si possible.

Détail de la came tournante et de ses fixations :

Image

La came tournante à l'envers, laissant apparaître les patins :

Image

Souvent, la graisse déposée à l'origine sur les rivets par l'exploitant , facilitant le contact et évitant d'user les rivets, s'est solidifiée, empoussiérée. Il faut nettoyer tout ça avec du white spirit de manière à rendre les rivets bien brillants et exempts de crasse. Vérifier la bonne mobilité des patins dans leur gorge. J'ai déjà eu le cas de patins un peu grippés qui faisaient un contact aléatoire selon le degré d'usure de certains rivets cas ils affleuraient à peine. Je mets systématiquement dans le cylindre de chaque patin un peu de dégrippant pour être définitivement tranquille. Parfois, une ancienne soudure mal faite empêche aussi le patin de descendre correctement dans son axe... à vérifier aussi, donc, et bien nettoyer les patins.

Ci-dessous, le player unit « nu », et bien sale...

Image

Mettre une fine couche de graisse spéciale si vous en possédez avant de remonter la partie tournante.
Remonter la partie tournante en vérifiant que les patins sont bien centrés sur les rivets.

Le player unit avec une fine couche de graisse spéciale

Image

Détail du fil de masse :

Image

Bien s'assurer de la présence du fil de masse, généralement fixé à une des vis du support de bobine. Sans masse, pas de double bonus et (ou) d'affichage des billes en cours.

Un « collector » trouvé dans le flip lors de sa restauration, LE tube de graisse spéciale Gottlieb...

Image

Mais, le tube de graisse spéciale fourni par Olivier LAIGRE (Olignes) fait parfaitement l'affaire aussi.

Image

Vous savez maintenant tout ou presque sur le Player Unit Gottlieb.

L'auteur de cet article ne souhaite plus que son pseudo y apparaisse. Il n'en conserve pas moins toute la propriété intellectuelle. Merci à lui.
Modifié en dernier par -m------p- le ven. 01 06, 2007 10:28, modifié 2 fois.

Répondre