Démontage et remontage d'un compteur Gottlieb

Répondre
-m------p-
Dept: 000
Collec Perso: 2 flips
Rech/Achete: 4 flips

Démontage et remontage d'un compteur Gottlieb

Message par -m------p- » mar. 23 03, 2004 17:41

Cela peut s’avérer nécessaire dans plusieurs cas:
-Changement de la bobine
-Retension du ressort
-Nettoyage du circuit imprimé pour les compteurs de 10 (loterie) 1000 et 10000 points (parties claquées)

Photo 1: les deux types de compteurs utilisés par Gottlieb dans les années 70:
Image
A gauche: la génération fin années 60, début années 70, génération hot-shot et autres
A droite: la génération depuis le fast draw, dernier type de compteurs produit par Gottlieb pour ses flippers mécaniques.

Photo 2: Enlever le clip et la rondelle d’épaisseur. Attention, ne pas omettre de remettre cette rondelle sinon, le calage des empilages de contacts pourrait s’en trouver modifié, d’où problèmes de réinitialisation entre autres…Sur la photo, on voit bien à gauche le circuit imprimé (loterie ou parties claquées selon le compteur) que l’on peut nettoyer avec de l’alcool ou du white spirit.
Image
Photo 3: On voit ici la partie crémaillère avec sa pièce ronde crantée montée sur ressort. Lors de l’ouverture du compteur, à l’enlèvement des vis et clip, la partie tournante avec les chiffres de scores se trouve éjectée, d’où l’importance de bien tout remettre dans l’ordre sans oublier de pièce…Sur la photo, la pièce tournante crantée est alignée verticalement au dessus de la partie «glissante» en jaune, également pourvue d’une partie crantée. On voit bien l’alignement nécessaire de cran à cran, indispensable pour donner la course complète à la partie glissante entraînée par l’appel de la bobine pour incrémenter ou décrémenter les scores. Au moment du remontage de la partie tournante avec chiffres de scores, bien maintenir la pièce tournante crantée dans sa base en vérifiant l’alignement et maintenir pendant que l’autre main plaquera la partie «scores» en force. La position des chiffres n’a par contre aucune importance. Basculer ensuite le circuit imprimé pour maintenir l’ensemble et remettre vis, rondelle et clip.
Image

Sur la photo 4 on voit sur la partie tournante scores, les deux contacts qui frottent sous le circuit imprimé. Ces deux contacts doivent être propres et bien brillants pour assurer le contact. Attention, si cette pièce venait à sauter avec sa collerette de maintien, bien veiller au calage sinon la loterie ou les parties claquées, selon l’appellation du compteur, seraient décalées. Concernant la position de calage, la partie rectangulaire se situe entre le «9» et le «0».
Image
Sur la photo 5 on aperçoit le ressort du compteur. Avec le temps, l’usure, etc… le compteur peut avoir des difficultés à passer de «9» à «0» et rester coincé entre les deux. Oter le ressort, lui enlever quelques spires, refaire une boucle propre et remonter le ressort, et tester. Le compteur aura retrouvé une nouvelle jeunesse, sans pour autant que la bobine n’en souffre. En profiter pour vérifier le réglage et la propreté du contact situé à gauche. Ici, un seul contact, il s’agit donc d’un compteur de 10000 points. Les autres compteurs présentent un double contact. Cet autre contact détermine, comme le contact unique sur l’empilage situé verticalement de l’autre côté du compteur, l’entraînement du compteur suivant.
Image

L'auteur de cet article ne souhaite plus que son pseudo y apparaisse. Il n'en conserve pas moins toute la propriété intellectuelle. Merci à lui.

Répondre