L'histoire du Flipper : Harry Williams (1906-1983)  

L'histoire du Flipper : Harry Williams (1906-1983)

Messagepar nenesselapointe le Mer 28 12, 2011 12:36


L'industrie de fabrication du flipper moderne décolla véritablement durant l'époque de la dépression et Harry Williams fut un des premiers grands concepteurs de jeu.

Image

Tandis que la plupart des fans de flipper pensent que Chicago est le centre de l'univers « flipperistique », il fut un temps où la Californie était l'endroit où se rendre pour trouver des innovations. Les dernières avancées technologiques et l'argent facile y faisait recette. L'influence californienne était si forte, qu'ironiquement, il y eu deux salons d’appareils à monnayeur pendant une courte période, un à Chicago et un à Los Angeles.

En 1929, Harry Williams termina ses études d'ingénieur à l’université de Stanford et commença dans l’activité comme distributeur d’appareils sur la côte ouest en vendant des machines à d’autres sociétés de jeux mais il découvrit qu’il pouvait acheter des flippers d’occasion et les remettre à neuf avec des plateaux de sa propre conception pour beaucoup moins cher que s’il en achetait des neufs.
La première société qu’il fonda, appelée Automatic Amusements à Los Angeles au début des années 1930 était située sur Pico Boulevard.

Image

En 1932, Harry Williams décida de rendre le flipper plus stimulant en limitant le nombre de « secouage » que les joueurs pouvaient utiliser. Il conçut une table avec un dispositif contenant une bille métallique sur un piédestal dans sa base. Si les joueurs poussaient la machine suffisamment pour faire tomber la bille du piédestal, le jeu était terminé. A l'origine, il avait appelé son dispositif « Stool Pigeon », un terme d’argot pour désigner un indicateur de la police. Quand un client se plaignit que la machine se soit « inclinée », Harry Williams décida de changer le nom de son dispositif et de l’appeler mécanisme de « tilt », ce qui veut dire pente ou inclinaison en français.

Il testa cette innovation dans un jeu appelé Advance. Harry Williams affina plus tard le mécanisme de « tilt » en remplaçant le concept de la bille et de la plate-forme par un dispositif de pendule, présent dans presque chaque flipper fabriqué depuis.

L’année 1933 fut une année qui fit du bruit dans le monde du flipper. Harry Williams inventa une façon novatrice d'ajouter de l'action « aux jeux de gravité » qui secoua le pays. Utilisant un éjecteur électrique alimenté par batterie, il s'associa avec la Pacific Amusement Company (PAMCO) de Fred McClellan et construisit le premier flipper électrique nommé Contact. Le nom Contact fait référence à ses poches de score alimentées électriquement appelées « contact holes » qui renvoient la bille sur le plateau pour continuer à marquer des points. Comme le mécanisme de tilt, les poches de scores électriques sont devenues un standard pour le flipper, encore utilisées aujourd'hui. Contact fut aussi le premier flipper pour à disposer d’un son produit électriquement, une cloche de porte ayant été intégrée à la machine. Ces innovations provoquèrent des années de croissance pour l'industrie entière pendant la crise économique.

De façon presque inespérée, Fred et Harry réussirent à obtenir un emplacement en février 1934 à la Chicago Coin Machine Convention où ils ravirent de loin la vedette aux jeux mécaniques devenus soudainement banals. En tout, plus de 27000 jeux Contact furent fabriqués sans compter les variations et les reproductions.

Ce succès fit du jeune Harry Williams le premier concepteur de jeu de l'industrie et il fit entrer le flipper dans l'ère électromécanique. Incapables d'avoir des installations industrielles afin de répondre à la demande toujours croissante, Williams et McClellan se déplacèrent finalement à Chicago en avril 1934, Harry Williams laissant le soin à son père de gérer Automatic Amusements.

En avril 1934, les publicités pour le Contact apparurent dans toutes les publications commerciales majeures. Ce même mois, la Pacific Amusement Company annonça l'ouverture de leur usine de Chicago pour compléter la production de leur installation de Los Angeles. Le jeu se vendit dans quatre tailles ! « Une taille pour s’adapter à tous les emplacements », selon la publicité.

En 1935, il partit travailler pour Dave Rockola et y resta là jusqu'en 1937 où il fut également impliqué dans la création de la partie gratuite. Parce que le flipper était considéré comme un jeu de hasard, illégal dans beaucoup d'états américains, les créateurs de flipper commencèrent à travailler sur des façons de changer l'image que beaucoup de personnes avaient des jeux. Une des caractéristiques qui fut ajouté aux machines fut la partie gratuite, créée par Bill Belluh, un jeune assistant d’Harry Williams. Le dispositif qu’il inventa, breveta et qu’Harry Williams l’aida à perfectionner était le mécanisme de partie gratuite qui permettait à un joueur faisant un certain score de redémarrer le jeu sans l’insertion d’une pièce de monnaie. Le concept de Bill Belluh faisant que les machines offrent des parties supplémentaires au lieu d'argent ou de prix permit de créer une catégorie de flipper pouvant être exploitée légalement dans la plupart des états. Le procédé fut utilisé au milieu de 1935 sur le jeu Flash de Rockola. Cette caractéristique apparaît dans tous des flippers d'aujourd'hui.

C’est également là qu’il rencontra le jeune designer Lyn Durant et qu'ils devinrent de bons amis. Les deux quittèrent Rockola en 1937 pour aller chez Bally où ils n’y restèrent que peu de temps car ils n’apprécièrent pas les conditions de travail. Ils arrivèrent donc chez Exhibit Supply en 1938 alors que cette société était presque en faillite à l'époque. Au début des années 1940, Exhibit Supply devint un des leaders de l’industrie du jeu.

La deuxième guerre mondiale provoqua la mise en sommeil de l'industrie du flipper, il était impossible de construire de nouvelles machines à cause des matières premières réservées à l’effort de guerre. La guerre aura pourtant un impact important pour l'industrie du flipper d'une autre façon, les G.I. américains apportant les jeux dans d'autres pays, ouvrant un marché international après la fin de la guerre.
En 1941, Harry Williams et Lyn Durant fondèrent United Manufacturing Company. Leur affaire était presque entièrement dans la réparation et la nouvelle conception de vieilles machines.

Harry Williams quitta Lyn Durant et United Manufacturing Company en 1942 et
démarra la Williams Manufacturing Co. en 1943. La première machine de cette nouvelle société fut une machine pour prédire l’avenir appelée Superscope. Une autre des premières machines réalisées fut Periscope, un jeu de tir.
Ces jeux étaient des conversions construits avec des parties pris sur des jeux d'avant-guerre.

Image

Le boom de l'après-guerre dans l'économie américaine créa une demande énorme de nouveaux flippers et avec des matières premières de nouveau approvisionnées, les fabricants construisirent et vendirent des milliers d’unité de chaque modèle créés.

Harry Williams produisit son premier flipper, appelé Sunny, en 1947. C’est à cette époque qu’il s’associa à Sam Stern, un distributeur de machines à sous de Philadelphie, un hommes d’affaire expérimenté et dur connaissant bien le marché des machines à monnayeur. Sam Stern devint vice-président de Williams Manufacturing Co en 1948. Harry Williams se considérant plus comme un inventeur que comme un chef d’entreprise, avec Sam Stern s’occupant des affaires, il put faire ce qu’il aimait, concevoir des jeux.
En 1948, Harry Williams réalisa la conception du flipper Saratoga, le premier flipper avec un bumper actif, c’est à dire qui renvoie la bille.

Image

David Silvermann parle du Saratoga et des Thumper Bumpers


Link


Egalement en 1948, The Time of Your Life réalisé pour Bally. De gauche à droite sur la photo : Lou Wolberg de Chicago Coin ; Ray Maloney de Bally ; Harry Williams de Williams Manufacturing.

Image


C'était un jeu surdimensionné avec 36 bumpers et aucun batteur. La glace de fronton montrait des ampoules de score jusqu'à dix millions de points et il y avait aussi une ampoule indiquant un milliard. Les pieds en bois étaient extrêmement longs et même les adultes devaient être debout sur des boîtes pour jouer.
The Time of Your Life était un film de James Cagney de 1948 basé sur la pièce de 1939 de William Saroyan. Ce flipper a été fabriqué pour un projet de levée de fonds contre le cancer par l'industrie.

Pour l’aider dans son travail, Sam Stern débaucha Harry Mabs de chez Gottlieb en 1951. Harry Mabs et les talents de conception d'Harry Williams firent que les jeux Williams des années 1950 sont des jeux uniques. Sam Stern recruta également Bill Ryan, ancien président de Keeney et directeur général de Jennings comme directeur commercial. Avec cette équipe, Williams concurrença Gottlieb dans les années 1950.
 
Harry Williams remit à la mode les trous pièges, un type de caractéristique existant dans les années 1930 mais délaissé ensuite. À la différence du trou avec éjecteur (kick-out hole), ce type de trou piège (trap hole) ne renvoie pas la bille, mais la garde pour le reste du jeu. Les billes piégées sur le plateau font que les autres billes en jeu peuvent les toucher mais pas les déloger. Après avoir mis ces trous au milieu du plateau à partir de mai 1952 sur le jeu Olympics et avoir eu quelques soucis, il les changea de place sur le Hong Kong (septembre 1952), Four Corners (octobre 1952), Disc Jockey (novembre 1952) et Starlite (mars 1953). Ces trous pièges furent placés derrière les batteurs. Si la bille passait les batteurs, elle pouvait rester dans un des trous. Si trois, quatre ou cinq billes étaient piégés, une partie gratuite est attribuée.

Olympics (mai 1952)

Image

En août 1952, pour le flipper Paratrooper, Harry Williams changea pour la première fois l'orientation des batteurs inversés et les remplaça par des batteurs tels que nous les connaissons aujourd’hui et comme les jeux Gottlieb de l’époque.

Image

Pour l’aider dans son travail, Sam Stern débaucha Harry Mabs de chez Gottlieb en 1951. Harry Mabs et les talents de conception d'Harry Williams firent que les jeux Williams des années 1950 sont des jeux uniques. Sam Stern recruta également Bill Ryan, ancien président de Keeney et directeur général de Jennings comme directeur commercial. Avec cette équipe, Williams concurrença Gottlieb dans les années 1950.

Au mois d’octobre 1953, Williams présenta Army Navy, le premier flipper avec des rouleaux de score réel. Sur les sept indications de chiffre, seulement trois se déplaçaient et les autres étaient factices et indiquaient zéro. Après Nine Sisters, les rouleaux de score réels furent abandonnés par Williams seulement quelques mois après leur introduction à cause d’un problème du papier utilisé pour les rouleaux qui chauffait puis brûlait.

Army Navy (1953)

Image

Nine Sisters (1953)

Image


Pendant les années 1950, Williams s'essaya aussi à des jeux d’arcade et de nouveauté (novelty games) à la différence de Gottlieb, qui ne fabriqua à peu que des flippers. Certains de ces jeux Williams des années 1950 sont uniques comme un petit juke-box de dix titres (Music Mite de décembre 1950), de nombreux jeux de base-ball, de batte, des jeux d'arme à feu divers, des jeux de chantier (Sidewalk engineer d’avril 1955 et Crane de février 1956), un jeu avec une marionnette dansante (Peppy The Clown d’avril 1956) et beaucoup d'autres.

Peppy The Clown (1956)

Image

Sidewalk engineer (1955)

Image

Harry Williams quitta Williams Manufacturing Co la société qu’il avait créé en 1960 après que celle-ci ait été rachetée par la Consolidated Drug Company. Les nouveaux propriétaires laissèrent le choix à Harry Williams et Sam Stern, soit opter pour de l’argent, soit pour des actions. Tandis qu’Harry Williams décida de prendre l’argent et de partir, Sam Stern préféra obtenir des actions et rester au sein de la société. Plus tard, Sam Stern regagna le contrôle de Williams Manufacturing Co pour peu de temps, vendant finalement la société à Seeburg Corp. en 1963 qui renomma la société Williams Electronics Manufacturing Division.. Sam Stern resta néanmoins vice-président de Williams. Vers la fin de 1964, Williams Electronics Manufacturing Division racheta United Manufacturing de Lyn Durant.

Bien qu'il ait été officiellement pris sa retraite, Harry Williams continua à concevoir des machines. En 1963, l’année du rachat de Williams par Seeburg, Harry Williams démarra une nouvelle société en Californie, Southland Engineering, produisant des jeux comme Little Pro, un jeu de golf ou Speedway un jeu de voitures de course.

Little Pro (1964)

Image

Speedway (1963)

Image


Il conçut également des jeux pour Bally comme Skyrocket (1970), Firecracker (1971), ironiquement pour Williams la firme qu’il avait créée, Toledo, Valencia (1975) et Rancho (1977) qui sera le dernier jeu conçu pour la société portant son nom.

Firecracker (Bally 1971)

Image

Toledo (Williams 1975)

Image

Rancho (Williams 1977)

Image


En 1977, quand Sam Stern, son vieil ami et ancien associé, racheta Chicago Coin Machine Co. qui était dans une situation financière difficile et qu’il rebaptisa Stern Electronics, Harry Williams fut un des premiers à venir l’aider dans cette nouvelle société pour y concevoir quelques nouveaux jeux : Hot Hand (1979), Dracula (1979), Flight 2000 (1980), Ali (1980), Cheetah (1980), Big Game (1981), Freefall (1981), Split Second (1981).

Dans le Hot Hand, Harry Williams mit une autre de ses inventions, un batteur rotatif permettant de faire passer la bille d’une poche à une autre.

Hot Hand (1979)

Image


Harry Williams démarra ensuite la conception d’un jeu vidéo, incluant la combinaison vidéo-flipper qu’il vendit à Gottlieb mais ne fut jamais fabriqué. Jusqu'à la fin de sa vie, Harry Williams pensa à réaliser des jeux. Il est décédé en septembre 1983 à l’âge de 77 ans.


Sources :
Toutes les photos proviennent d’IPDB et du site pinrepair de Marvin.

archive.ipdb.org/russjensen/harryw.htm
http://www.pinrepair.com/wmswood/index.htm
http://www.pacificpinball.org/home/72
http://history.msu.edu/hst250/files/200 ... ngch01.pdf
http://en.wikipedia.org/wiki/WMS_Industries
https://www.fundinguniverse.com/company ... story.html
http://www.pinballcollectorsresource.co ... ntact.html
http://www.articlesnatch.com/Article/Wh ... z16zJcj5D5
http://home.scarlet.be/~leonb1/minijuke.jpg
http://www.ipdb.org/search.pl?any=harry ... type=quick

Image
Avatar de l’utilisateur
nenesselapointe
 
Messages: 503
Enregistré le: Sam 02 06, 2007 10:28
Ville: La Mare des bois
Dept: 00
Rech/Achete: 0 flip
Pro / revendeur: non

Re: L'histoire du Flipper : Harry Williams (1906-1983)

Messagepar LorenZ le Mer 28 12, 2011 13:58


Merchi m'sieur Nenesse,

j'aime bien la gamberge des plateaux qu'il réalisa pour Stern à l'époque de Papa Sam.
Jusqu'au bout il a gardé la science.^^

"The ball is wild !"
https://www.collectionneursdeflippers.com/lorenz38
https://www.facebook.com/Flippodrome
Avatar de l’utilisateur
LorenZ
 
Messages: 3996
Enregistré le: Ven 05 09, 2008 21:45
Ville: Grenoble city plage
Dept: 38
Collec Perso: 27 flips
Rech/Achete: 7 flips
Niveau: Initié
Pro / revendeur: non

Re: L'histoire du Flipper : Harry Williams (1906-1983)

Messagepar nico193 le Mer 28 12, 2011 14:07


Vraiment très intéressant à lire !

Pour l'anecdote, nous avions fait un quizz lors de la venue de Gary Stern en France. Dans ce quizz figurait un gros plan d'un plateau de Stern Nugent qu'il fallait identifier, cette photo l'avait beaucoup ému. Il avait alors parlé de son père et de Harry Williams pour qui il a la plus grande admiration. Il a d'ailleurs repris le slogan que Lorenz cite ci dessus comme ligne de mire pour les prochains Stern. Comme quoi, son esprit hante encore les flippers modernes !
Avatar de l’utilisateur
nico193
Responsable rubrique
 
Messages: 1354
Enregistré le: Jeu 30 12, 2004 12:28
Ville: Nantes
Dept: 44
Collec Perso: 5 flips
Rech/Achete: 0 flip
aimable donateur
Pro / revendeur: non

Re: L'histoire du Flipper : Harry Williams (1906-1983)

Messagepar zebassprophet le Mer 28 12, 2011 14:17


merci pour l'article

c'est cool de connaitre un peu plus de chose sur les flips :x26:
zebassprophet
 
Dept: 000
Collec Perso: 2 flips
Rech/Achete: 3 flips

Re: L'histoire du Flipper : Harry Williams (1906-1983)

Messagepar jb le Mer 28 12, 2011 14:17


merçi pour cet article!!! :x26: :x24: :-%:
la"maxi" lèche.....ça gonfle a force....tout ça pour avoir le flip"day one"...
Avatar de l’utilisateur
jb
 
Messages: 17906
Enregistré le: Mar 01 10, 2002 16:59
Ville: bordeaux
Dept: 33
Collec Perso: 0 flip
Rech/Achete: 0 flip
Niveau: Confirmé
Pro / revendeur: non

Re: L'histoire du Flipper : Harry Williams (1906-1983)

Messagepar pic le Mer 28 12, 2011 14:36


et bien comme les 2 autres précedents,encore un article très bien documenté et illustré. :x26: :x26:
Harry Williams,notre père à tous.sa première socièté situé sur Pico bld,c'est sûr c'est un signe :))=: ::)): :))
Pinballs and travels forever!!!
Cherche Asteroïd Annie aussi!!!!!
Avatar de l’utilisateur
pic
Modérateur
 
Messages: 4104
Enregistré le: Jeu 14 09, 2006 20:36
Ville: île de Noirmoutier
Dept: 85
Collec Perso: 17 flips
Rech/Achete: 0 flip
aimable donateur
Pro / revendeur: non

Re: L'histoire du Flipper : Harry Williams (1906-1983)

Messagepar nenesselapointe le Mer 28 12, 2011 18:25

Avatar de l’utilisateur
nenesselapointe
 
Messages: 503
Enregistré le: Sam 02 06, 2007 10:28
Ville: La Mare des bois
Dept: 00
Rech/Achete: 0 flip
Pro / revendeur: non

Re: L'histoire du Flipper : Harry Williams (1906-1983)

Messagepar medusa le Mer 28 12, 2011 20:16


excellent article, comme d'habitude

je viens de remettre en route un Ali - Harry Williams y a apposé sa signature, plus imposante que celle de Cassius et ce que j'aime sur ces jeux Stern 'designé' par Harry Williams, c'est l'inclusion d'un 'vieux' truc dans un flip moderne de cette période - chez Ali au lieu des classics couloirs en haut, 3 trous un peu style bingo
Avatar de l’utilisateur
medusa
 
Messages: 2150
Enregistré le: Dim 06 02, 2005 18:21
Ville: luxembourg
Dept: 00
Rech/Achete: 0 flip
Pro / revendeur: non

Re: L'histoire du Flipper : Harry Williams (1906-1983)

Messagepar IBARAKURO le Mer 28 12, 2011 20:18


Merci pour ce superbe article tres instructif :x26:
TRON LE - LORD LE - TF Combo - MET Prem - WD Prem - SPIDERMAN Vault
Un bon flip, c’est un flip sur lequel on s’amuse...
Avatar de l’utilisateur
IBARAKURO
 
Messages: 1190
Enregistré le: Jeu 03 11, 2011 08:00
Dept: 25
Collec Perso: 6 flips
Rech/Achete: 0 flip
aimable donateur
Pro / revendeur: non

Re: L'histoire du Flipper : Harry Williams (1906-1983)

Messagepar sylvain le Jeu 29 12, 2011 06:28


Merci monsieur :x26:
Hasta la vista baby ! .............. I'll be back !!!

Festi'Flip le festival du flipper et des jeux de café a St Etienne (42) ......festiflip.com
Avatar de l’utilisateur
sylvain
 
Messages: 1684
Enregistré le: Jeu 24 03, 2011 02:18
Ville: St Etienne
Dept: 42
Collec Perso: 0 flip
Rech/Achete: 0 flip
Niveau: Initié
Pro / revendeur: non

Suivant

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit